Numérique responsable : comment le mettre en place en entreprise ?

L’empreinte carbone et la pollution numérique engendrées par les usages du digital sont de plus en plus médiatisées. Les consommateurs sont davantage sensibles aux impacts de leur activité en ligne et au coût environnemental lié à la fabrication des équipements informatiques. En France, le label « Entreprise numérique responsable» (ENR) valorise et encourage la responsabilisation digitale des entreprises. Plus efficiente, la sobriété numérique est d’une part un gage de compétitivité, et d’autre part un atout en termes d’image auprès des clients. Comment dès lors mettre en place une démarche de numérique responsable en entreprise ?

Limiter l’empreinte environnementale du système informatique

La totalité des organisations fait désormais appel aux outils numériques pour leurs fonctionnements. Les projets de développement, d’optimisation ou d’évolution s’appuient massivement sur des ressources digitales. Il faut encore ajouter à cela l’essor de la dématérialisation et de l’automatisation des processus internes.

Revers de la médaille, selon l’ ADEME (Agence de la transition écologique) une « obésité technologique » impacte quasiment l’intégralité des entreprises. En cause, l’accumulation peu contrôlée d’équipements informatiques, d’architectures applicatives et de données numériques.
Déployer une politique numérique responsable passe par une optimisation de cette transformation digitale. Il s’agit de : 

  • réduire l’impact matériel par une politique d’achats informatiques responsables (allongement de la durée de vie des terminaux, collecte des appareils en fin de vie),
  • repenser les modes de fonctionnement en mettant en place une approche centrée sur les besoins numériques en identifiant notamment les services dont l’informatisation ne présente pas un gain de productivité,
  • limiter les interactions digitales inutiles (restreindre par exemple l’accès au web pour les postes où il n’est pas indispensable),
  • rationaliser l’échange et le stockage des données en fixant des seuils maximaux de volumes d’informations transmises par utilisateur ou par application ;
  • sensibiliser les utilisateurs aux impacts de la pollution numérique via des actions de formation par exemple.

Éco-concevoir ses services numériques

Depuis plusieurs décennies, la stratégie de croissance est étroitement liée à la transformation numérique. Les applications et logiciels représentent des gains de productivité indispensables pour les entreprises. Néanmoins lorsqu’ils sont lourds ou peu adaptés ces avantages sont contrebalancés. Les erreurs de manipulation, des temps de formation à l’utilisation, voire des failles de sécurité et de performance sont fréquents. 

Leur pollution numérique est également très élevée. Selon un rapport du WWF, en 2017, l’empreinte écologique journalière d’un salarié travaillant sur un ordinateur équivaut à 9 km de circulation en voiture en termes d’émissions de gaz à effet de serre.
À l’inverse, l’enjeu d’ une conception responsable des services numériques est de créer des applications et outils digitaux plus efficaces sur les plans environnemental, économique et social. 

Se lancer dans l’éco-conception digitale s’intègre naturellement dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale (RSE)  et consiste à :

  • définir précisément les besoins et l’adéquation des solutions proposées ;
  • arbitrer entre des objectifs qui peuvent sembler contradictoires en trouvant un équilibre entre performances, coûts, délais et préservation de l’environnement ;
  • maîtriser sa chaîne de valeur en agissant à chaque étape du cycle de vie du service numérique : conception, développement, déploiement et évolution ;
  • mettre en œuvre des applications éco-conçues et sites web éco-responsables. Le Green It, un collectif d’acteurs de la sobriété numérique met régulièrement à jour un guide des bonnes pratiques d’éco-conception web.

Développer le numérique responsable en organisation demande donc une profonde réflexion sur les usages et rapports au digital. Mais c’est aussi une source d’innovations permanentes et ainsi un atout en matière de productivité et de compétitivité. N’hésitez pas à nous contacter afin que nous vous aidions à déployer des services numériques éco-responsables adaptés à votre entreprise.